ibs (1)
Picture of Coralie Béguin

Coralie Béguin

Naturopathe & Youtubeuse spécialisée dans les troubles digestifs.

Fatigue, ballonnements, perte de cheveux, frilosité – êtes vous en hypothyroïdie ?

Aujourd’hui, je prends le temps de venir vous parler d’un sujet qui m’a beaucoup été demandé via Instagram et Youtube: La thyroïde .

Si vous ne me suivez pas encore sur ces plateformes, c’est le moment d’aller vous abonner. (Je compte sur vous).

Vous connaissez sûrement le rôle de la thyroïde, c’est une glande qui est le starter de notre énergie, elle régule l’ensemble de notre organisme. Elle se trouve au niveau de notre gorge. 

Elle intervient dans une multitude de fonctions notamment :

  • le rythme cardiaque
  • notre énergie
  • notre adaptation face à la température (chaud et froid)
  • Participe au bon fonctionnement de notre système digestif 
  • Participe à la stimulation de l’acide chlorhydrique de l’estomac
  • Elle permet d’agir sur les enzymes digestives (lipase, pepsine…) elle active notamment les flux biliaires
  • Régule la mobilité du côlon notamment pour favoriser l’évacuation des matières fécales
  • Elle intervient dans la croissance osseuse , l’appareil génital et dans le développement mental. 

On la considère comme le chef d’orchestre de notre corps. 

Il n’est pas étonnant de constater que quand elle fonctionne moins bien, c’est tout votre corps qui est en souffrance. 

Quand on soupçonne un dysfonctionnement de la thyroïde, la première chose que votre médecin généraliste va demander en analyse sanguine, c’est la TSH : l’hormone thyréostimuline. En fonction des normes de laboratoire, elle devra être comprise entre 0,5 mUI et 4 mUI par litre de sang. Le plus gros problème, c’est que votre TSH  peut être dans ces normes des laboratoires mais être  quand même être en hypothyroïdie. 

Pourquoi ? 

Aux Etats-Unis, ils savent déjà que la TSH ne permet pas de donner un diagnostique suffisant, pour avoir une bonne représentation du fonctionnement de la thyroïde. Pour avoir une idée précise de votre thyroïde On devrait voir  :

  • la T3
  • T4
  • RT3
  • les anticorps de la thyroïde
  • et voir si vous n’avez pas de carences nutritionnelles.
  • L’iode urinaire de 24H devrait également être recommandé.
Cet article pourrait vous intéresser :   Les 13 règles d’or pour rester en bonne santé

Sauf que si votre TSH rentre dans les normes des laboratoires, on ne vous prescrira pas ces analyses. Vous pouvez cependant vous rendre à un laboratoire et les demander. Un bilan thyroïdien complet coûte environ entre 170 et 250€ en fonction des laboratoires. 

Quand soupçonner une hypothyroïdie / une thyroïde qui peine à fonctionner ? 

En naturopathie, j’attache un point très important à l’observation de vos symptômes. Les analyses sont importantes mais TOUJOURS à recouper avec vos symptômes. Voici la majorité des symptômes que nous allons retrouver : 

  • Frilosité excessive (ne pas supporter d’être en tee-shirt malgré 25 degrés) 
  • Chute de cheveux et perte de masse 
  • Prise de poids ou incapacité à en perdre malgré l’activité physique 
  • Rigidité articulaire matinale 
  • Perte de la pointe externe des sourcils (sourcils de moins en moins fournis) 
  • Brouillard mental – sensation d’être en état d’ébriété 
  • Ne pas arriver à aller à la selle, avoir l’impression de ne pas avoir tout fait
  • Problème de fertilité 
  • pulsion de sucre et de féculents 
  • Fatigue importante au levé après avoir dormi parfois 10H 
  • Des chutes de tension 
  • Doigts et pieds gonflés le matin
  • Le visage, paupières et / ou  lèvres gonflés
  • Problème de digestion notamment au niveau de l’estomac 

C’est pour cela qu’il est très important de recouper vos symptômes et les analyses sanguines. Vos analyses peuvent être bonnes, car vous êtes dans les normes des laboratoires mais vos symptômes indiquent une hypothyroïdie. 

Comment protéger/booster sa thyroïde ? 

Il y a différents axes pour protéger sa thyroïde : 

  1. Gérer son stress

La thyroïde est une glande très sensible au stress, si vous avez vécu un gros choc émotionnel ou du stress à répétition pendant des années. Votre cortisol sera haut dans votre corps ce qui aura pour conséquence d’inhiber la fonction thyroïdienne et aboutira dans certain cas à la production d’une forme inactive: la RT3 / la T3reverse. Veillez à soulager votre stress et accordez-vous des moments off (dans la nature, faire du sport, cohérence cardiaque, marche, voir des ami(e)s, sortir, prendre un verre, rire…)

Cet article pourrait vous intéresser :   LE JUS DE CITRON LE MATIN - CE QU'ON NE VOUS DIRA JAMAIS...🍋🍋

        2. Mettre en place une alimentation digeste

La thyroïde est une glande qui a besoin d’être parfaitement irriguée pour fonctionner. Les carences nutritionnelles impactent cette glande. Il est donc important d’avoir une alimentation diversifiée et digeste en suivant quelques règles de base : limiter le grignotage, les produits industriels et limiter les apports de sucre. Privilégiez les aliments biologiques car la thyroïde est très réceptive aux métaux lourds et pesticides. Mangez à votre faim et faites attention aux jeûnes qui ralentissent le fonctionnement de votre thyroïde. 

            3.Chouchoutez votre foie 

La thyroïde produit essentiellement de la T4 (hormone inactive) qui devra devenir active et se trouvera sous la forme de T3. Cette conversion s’effectue à 80% dans le foie et environ 20% au niveau de l’intestin. Si votre foie n’est pas en bonne santé, la conversion se fera mal voir pas du tout. C’est pourquoi il est indispensable de protéger votre foie en évitant : 

  • le surmenage
  • l’alcool 
  • les produits gras,frits et industriels 
  • le stress à répétition 
  • la colère 
  • les grignotages
  • l’excès de sucre  
  • les insomnies 

Si ce sujet vous intéresse et que vous souhaitez agir sur votre thyroïde même si vous êtes déjà en hypothyroïdie. J’ai créé un atelier de 2H00 + un support PDF récapitulatif :  sur comment prendre soin de sa thyroïde et comment la protéger ?  

Si le sujet de la thyroïde vous intéresse et que vous souhaitez aller plus loin, un atelier en ligne de 2h00 dédié sur ce sujet : Vous  apprendrez  :

  • Quels sont l’ensemble des symptômes d’une thyroïde au ralenti ? et de l’hypothyroïdie 
  • Quelles sont les analyses recommandées pour éviter l’errance médicale ? (non, la TSH seule ne suffit pas) 
  • Les défauts de la synthèse de la T4 en T3-comment agir et quelles sont ces causes ? 
  • Quelles sont les causes du dysfonctionnement de la thyroïde, comment fonctionne t-elle ? 
  • Pourquoi soutenir ses glandes surrénales est indispensable ? 
  • Comprendre la symbolique émotionnelle derrière les troubles de la thyroïde
  • Booster sa thyroïde grâce à l’alimentation 
  • Les 5 aliments à surtout éviter en cas d’hypothyroïdie et de ralentissement – Pourquoi le jeûne intermittent n’est absolument pas une bonne idée 
  • Les solutions pour soulager l’hypothyroïdie et une thyroïde qui fonctionne au ralenti
  • les 5 compléments alimentaires qui ont fait leur preuve  
  • Soutenir vos carences nutritionnelles et les digestions laborieuses
Cet article pourrait vous intéresser :   La vérité sur le jeûne intermittent - Pourquoi vous ne devriez pas le mettre en place

Partager cet article