POUR SITE INTERNET (11)
Coralie Béguin

Coralie Béguin

Naturopathe & Youtubeuse spécialisée dans les troubles digestifs.

La vérité sur le jeûne intermittent – Pourquoi vous ne devriez pas le mettre en place

Aujourd’hui, je voulais vous faire part du jeûne intermittent. Depuis la reprise des consultations, vous êtes toujours très nombreux et nombreuses à me parler des bienfaits du jeûne intermittent. 

Je voudrais vous exposer un autre point de vue et surtout dans quel cas ne pas utiliser le jeûne intermittent. 

Quand on souffre de troubles digestifs, on est prêt à tout pour retrouver sa santé et un ventre sans inconforts digestifs. Je comprends tout à fait cela car quand j’étais atteinte de fatigue chronique, je testais les dernières tendances alimentaires à la mode  (croyant que cette fois ci ça allait résoudre mes problèmes mais c’était à chaque fois un échec). 

Je pense que vous lisez énormément de choses sur la nutrition et la santé. 

Le soucis c’est que cela manque d’observation des faits, c’est à dire que parfois les articles ou autres ne sont pas observés sur le terrain. Un réglage alimentaire ou une théorie alimentaire ne convient pas à tout le monde (sinon on le saurait déjà.) 

Voilà la vérité sur le jeûne intermittent :  

J’étais en consultation avec une jeune femme Lucie au mois de Mai 2022 et qui est revenue en suivi en Août 2022. Ses problèmes de digestion ont disparu à 90%, alors qu’elle était atteinte de colopathie / intestin irritable depuis des années. Elle pensait même être dépressive vu que ses symptômes étaient de pire en pire.

Je revois Lucie en août, c’était impressionnant pour elle de constater que 90% de ses symptômes n’étaient plus là en seulement 3 mois.

Cet article pourrait vous intéresser :   Brulure d'estomac, RGO, maux d'estomac - ce que tout le monde devrait savoir

Mais Lucie me dit qu’elle aimerait absolument faire du jeûne intermittent, car elle a lu les bienfaits partout sur des blogs, dans des revues scientifiques, dans des vidéos Youtube… 

Peut être que vous aussi, vous aimeriez vous mettre au jeûne intermittent vu les bienfaits et les vertus prônés partout?  Et pourtant saviez vous que ce n’est pas à conseillé à tout le monde ? 

Il est vrai que le jeûne est un super outil efficace dans différentes pathologies à condition de s’assurer de pouvoir le réaliser. 

Le jeûne intermittent, c’est super on laisse au repos notre système digestif vu qu’on nous dit sans cesse qu’on le sursollicite trop ! 

Le soucis, c’est qu’on oublie de vous mentionner que le jeûne intermittent ralentit le métabolisme et que si vous êtes atteints d’hypothyroïdie, les symptômes peuvent s’accentuer…

Si vous souhaitez perdre du poids, je vous déconseille le jeûne intermittent car il passe votre corps en mode « économie d’énergie ».  De plus, le jeûne intermittent peut vous faire prendre du poids par décompensation calorique. Vous pouvez manger plus le midi et le soir pour couvrir vos besoins. 

Le jeûne intermittent est à mon sens déconseillé chez des personnes qui ont eu des carences importantes par le passé, qui souffrent ou qui ont souffert de troubles du comportement alimentaire. Si vous avez des TCA c’est important d’avoir une routine alimentaire plutôt que de tester le jeûne intermittent. 

Les personnes qui ne déjeunent pas le matin s’exposent a plus de soucis de vésicule biliaire. Quand vous déjeunez le matin, c’est comme tirer la chasse d’eau le matin dans les toilettes et enlever les eaux stagnantes de la nuit. Pour le corps et la vésicule biliaire c’est exactement pareil. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Les 13 règles d’or pour rester en bonne santé

Je le déconseille également aux personnes qui ont dû mal à prendre du poids car cela va entrainer des plats plus lourds et riches le midi et le soir par compensation calorique. Je vous rappelle que la suralimentation est une bombe pour le système digestif. Il déteste recevoir plus que ce qu’il peut digérer. C’est une torture.

De plus, j’ai vu et observé en consultations des femmes qui ont déréglées leur cycle menstruel à cause du jeûne intermittent (supérieur à 1an de pratique) et des personnes qui sont devenues « dépressives ». 

Je suis sûre que vous allez me dire : « mais Coralie, je suis perdu maintenant. Je faisais le jeûne intermittent et ton article vient me bousculer. « 

Alors comment s’y retrouver dans cette jungle de conseils ? 

La base est de toujours individualiser en fonction de vos symptômes comme je l’expliquai à Lucie dans la consultation. L’individualisation doit toujours être prioritaire ! 

Par exemple, si vous avez trop mangé la vieille ou que vous sentez un peu lourde niveau digestion, c’est intéressant de sauter un repas. Mais si vous avez les différents troubles mentionnés au dessus, je ne vous conseille pas le jeûne intermittent. 

Si vous sentez que votre foie est un peu engorgé (cliquez ici pour savoir si votre foie est engorgé) et que vous n’avez pas spécialement faim, le jeûne intermittent sera également intéressant. 

Si vous souhaitez absolument le faire, je vous conseille de sauter plutôt de temps en temps votre repas du soir plutôt que le repas du matin. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Perte de cheveux & cheveux blancs – Comment s’en sortir naturellement ?

De plus, j’ai failli oublier de vous mentionner que le petit déjeuner équilibre nos hormones et nos neurotransmetteurs à condition d’avoir un petit déjeuner pas trop riche en sucre. 

J’espère que cet article vous apportera des précisions sur le jeûne intermittent. Encore une fois, ce n’est pas tout noir ou tout blanc mais il faut toujours individualiser en fonction de vos problématiques et objectifs. 

Pour individualiser, n’hésitez pas à me consulter ou à consulter mon équipe de naturopathes qui pourront vous aider à faire le point sur vos troubles digestifs (colopathie, intestin irritable, sibo, maladie inflammatoire du colon, gastrite, RGO…)   Je prends mon rdv ici 

Prenez surtout bien soin de vous et n’oubliez pas de passer à l’action

N’oubliez pas de me rejoindre sur Tiktok et Instagram où je publie du contenu différents pour vous aider à avancer et soulager vos troubles digestifs

Partager cet article