fatigue surrénalienne
Picture of Coralie Béguin

Coralie Béguin

Naturopathe & Youtubeuse spécialisée dans les troubles digestifs.

Fatigue ? épuisé(e) ? manque d’énergie ? – et si c’était vos surrénales ?

Fatigue ? épuisé(e) ? manque d’énergie ? – et si c’était vos surrénales ?

Saviez vous que plus d’un français sur 2 souffre de fatigue d’après l’IPSOS .Je suis sûre que si je vous pose la question, vous allez me répondre que vous aussi, vous êtes souvent fatigué(e), épuisé(e), parfois au bout du rouleau. 

Pourquoi ? 

Notre société est de plus en plus speed, comme je vous l’avais expliqué précédemment, le temps pour manger a été réduit par 4 depuis les années 1970. Nous courrons constamment après la montre et la société nous demande de toujours faire plus et mieux en moins de temps. Nous nous sentons pour la plupart d’entre nous épuisé, vidé…à bout.

Nous avons besoin d’avoir des phases de repos aussi bien physique que psychique pour récupérer de l’énergie, sinon nos glandes surrénales s’épuisent. 

Les glandes surrénales sont deux petits organes situés au dessus de nos reins. Elles ont une fonction endocrine indispensable pour l’organisme puisqu’elles produisent  des hormones comme l’adrénaline, le cortisol, la DHEA, l’oestrogène et la testostérone. La fonction principale des glandes surrénales est notre adaptation au stress (physique, émotionnelle, nutritionnelle ou encore psychique). Ces glandes surrénales sont nécessaires pour réagir et agir face au stress comme par exemple : courir quand une voiture nous fonce dessus. 

Le souci, c’est que notre société occidentale engendre de nombreux déclencheurs de stress qui sont liés pour beaucoup aux relations, problèmes financiers, nourriture industrielle, perturbateurs endocriniens, pollution, stress personnelle et professionnel, surmenage… 

L’organisme rentre dans un schéma de stress chronique où les glandes surrénales vont être suractivées par le biais du cortisol et vont finir par s’épuiser et ne plus pouvoir produire de cortisol. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Les bienfaits de la chicorée sur notre santé et notre intestin

Quels sont les symptômes qui montrent un épuisement des glandes surrénales ? 

  •  Fatigue chronique / burn-out / même après une nuit de 8 à 10h vous êtes vidés, épuisés 
  • Très grosse difficulté à se lever le matin 
  • Goût prononcé pour les aliments salés (besoin de re-saler les plats, manger très salé…)
  • Perte de poids ou fluctuation de poids
  • Stress chronique 
  • Troubles du sommeil et transpiration nocturne sans avoir de la fièvre
  • Des troubles de l’humeur avec anxiété, sentiment d’être submergé et de se sentir déprimé
  • sensibilité face aux infections 

 

Comment savoir si nos glandes surrénales sont épuisées ? 

Tout d’abord, comme je vous l’expliquais les symptômes et votre observation est primordial. Il existe un test salivaire en 5 temps qui permet de doser le cortisol. Normalement, votre cortisol doit être élevé le matin car c’est à ce moment là, où nous nous réveillons. Le cortisol va baisser au fur et à mesure de la journée pour laisser place à la mélatonine, l’hormone du sommeil. Mais lorsque nous sommes en présence de fatigue surrénalienne, le cortisol va s’inverser. C’est à dire que le matin nous auront un cortisol très bas (impossible de se réveiller) et le soir il repartira à la hausse ce qui entraînera des problèmes d’endormissement. 

Comment prendre soin de ses surrénales ? 

Favoriser le repos physiologique et psychique, il faudra “apprendre à gérer votre stress” et peut être en faire moins, dire non, et être moins perfectionniste (oui, facile à dire, moi même étant perfectionniste). Vous pouvez mettre en place de la cohérence cardiaque, il y a différents tutos sur Youtube. Vous pouvez également vous faire masser, pratiquer la méditation, la relaxation.. il y a plein d’outils aujourd’hui pour nous aider à prendre soin de nous et de mieux gérer notre stress 

Cet article pourrait vous intéresser :   Comment détoxifier son corps après les fêtes ?

Favoriser le contact avec la luminosité pour aider le cycle circadien, si vous êtes dans le nord, équipez vous d’une lampe de luminothérapie. Évitez les écrans après 21h00, car la lumière artificielle empêche la mélatonine d’être sécrétée. C’est à ce moment là, où il faudra baisser la luminosité, favoriser les activités douces comme la lecture, les discussions calmes, un massage des pieds avec une huile essentielle relaxante comme la lavande fine ou le petit grain bigaradier. Autorisez-vous à faire des siestes et prendre du temps pour vous sans culpabiliser.

Attention aux sports en excès qui épuisent les surrénales, pratiquez un sport doux comme la marche rapide ou douce qui va oxygéner les cellules et libérer le stress

Prenez soin de votre alimentation qui va être le carburant de vos cellules et de vos glandes surrénales. Ne faites pas l’impasse sur les glucides, je vous invite à utiliser des aromates, du sel de l’herbamare. Misez sur les produits de bonne qualité. Limitez les plats préparés et industriels au maximum.  Attention au jeûne intermittent qui n’est pas vraiment très bon en cas de grosse fatigue : j’en parle ici 

je vous conseille d’éviter les stimulants comme le cafe, alcool, le thé et le chocolat noir.

Quels compléments pour soutenir les surrénales ? 

Vous pouvez faire une cure d’Ashwagandha qui est une plante adaptogène (c’est à dire qu’elle s’adapte à votre corps elle va réguler votre taux de cortisol) et présente des résultats très positifs au niveau de la réduction du stress. Elle permet également de travailler et de rééquilibrer la fonction thyroïdienne (indiqué pour les personnes qui ont déjà une faiblesse). Je vous conseille cette marque d’Aswhagandha sans excipient ni conservateur.

Cet article pourrait vous intéresser :   Quels sont les symptômes d'une hypothyroïdie ?

Si vous vous supplémenter en Aswhaganda. Vous avez 10% de remise avec le code COBEGUIN10 chez simplycure : vous pouvez le commander ici

Un autre complément que j’aime beaucoup et qui permet de travailler en synergie, c’est le corticorégul où vous retrouverez notamment  l’ashwangha, l’euthérocoque qui aide à la relaxation, le cassis pour fortifier l’organisme, le zinc et de la vitamine C pour protéger les cellules contre le stress oxydatif . Il y a également de l’acide aminé le L-tyrosine qui participe à la synthèse des neurotransmetteurs comme la dopamine, l’adrénaline et la noradréanaline.

Vous avez 10% de remise avec le code COBEGUIN10 chez simplycure : vous pouvez le commander ici

aswhaganda fatigue surrénalienne

J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair sur la fatigue surrénalienne.

N’hésitez pas à poser des questions en dessous pour que je puisse vous répondre. 

Partager cet article