flore intestinale
Coralie Béguin

Coralie Béguin

Naturopathe & Youtubeuse spécialisée dans les troubles digestifs.

10 conseils pour soutenir sa flore intestinale jamais révélé

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler des 10 meilleurs conseils pour soutenir votre microbiote / votre flore intestinale. 

Saviez vous que Louis Pasteur disait que la vie n’était pas possible sans bactéries ? 

La microflore qui nous protège est habitée par des bactéries pathogènes et non pathogènes. Le microbiote d’un individu sain comporte plusieurs organismes ( bactéries, champignons, virus…) Ils sont présents dans le colon mais ne doivent pas être en surpopulation dans l’intestin grêle et l’estomac. 

Comment soutenir son intestin et mieux digérer ? 

 

1) Privilégier les aliments riches en polyphénols

Ils luttent contre les radicaux libres et retardent le vieillissement cellulaire.Nous allons retrouver les polyphénols dans la myrtille, les mûres, l’artichaut, la pomme, les noisettes, le chocolat noir, les olives noires, le jus de grenade… Ils permettent d’augmenter les niveaux de bactéries intestinales anti-inflammatoire. Consommez ces aliments à des quantités raisonnables. Même si ils sont excellents, en excès ils peuvent occasionner des symptômes digestifs.  

2) Dormez suffisamment

Acceptez d’avoir des phases où vous n’avez pas beaucoup d’énergie.Nous sommes dans une société qui n’accepte pas la fatigue et la maladie. Mais un corps qui fonctionne toujours à 1000% ce n’est pas possible. Nous devons tous avoir des moments de repos et de calme pour récupérer. 

3) Allez au contact de la nature,

je vois trop de personnes dans les programmes en ligne et accompagnements me dire qu’elles ne sortent plus l’hiver car il fait froid. Je sais qu’avec l’hiver, nous avons moins envie d’aller dehors. Pourtant, cela ne devrait pas être une excuse, nous devrions aller tous les jours au contact de la nature et notamment de la forêt.  Je déteste le froid, mais ma chienne Saphir a besoin de sa promenade quotidienne alors je m’équipe chaudement et nous passons tous les jours un moment au contact de la nature. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Brulure d'estomac, RGO, maux d'estomac - ce que tout le monde devrait savoir

4) Aimez votre vie.

Plus vous êtes en joie dans votre vie plus vos cellules ont « envie de vivre » et plus vous envoyez un message nerveux positif dans votre corps. Faites le tri dans vos amis, dans vos relations et entourez vous de personnes qui vous font du bien. Passez du temps à rigoler. Si vous n’aimez pas votre travail, pensez à changer. La vie est trop courte pour passer du temps à ne pas faire ce que l’on aime. 

5) Evitez le surmenage professionnel, familiale et sportif.

Nous parlons beaucoup du surmenage professionnel, mais très peu de la charge mentale familiale. Beaucoup de femmes sont en « dépression » à cause de cette charge mentale. Organisez vous autant que possible et faites vous aider. Nous sommes tous humains et  parfois , nous avons besoin d’aide. Acceptez de demander de l’aide. 

6) Evitez les aliments industriels, transformés, frits.

Vous le savez mais ce type d’aliment doit être consommé à titre occasionnel. Ils participent à dérégler le microbiote et surtout affaiblir notre vitalité et notre immunité. 

7) Mangez des aliments riches en Oméga 3

présents dans les poissons, les huiles, les algues, les crustacés, les avocats qui luttent contre l’inflammation intestinale et du corps. Attention au foie fatigué avec la sur-consommation des graisses qui peuvent fatiguer d’avantage. 

8) Mangez digeste, assimilable, naturelle et surtout INDIVIDULIALISE.

Une alimentation qui correspond à tout le monde, ça n’existe pas. Votre alimentation doit s’adapter à vos besoins, vos symptômes, vos convictions et surtout votre mode de vie. C’est ce que je passe mon temps à expliquer dans les programmes en ligne et surtout comment faire. Mais toutes les modes et théories alimentaires ne font pas du bien aux personnes qui ont des troubles digestifs. 

Cet article pourrait vous intéresser :   Les bienfaits de la chicorée sur notre santé et notre intestin

9) Evitez l’alcool

qui nuit à la population dite « saine » dans le microbiote. Bien évidemment on reste tous humains et un verre de vin ou d’alcool de temps en temps est ok. Ce que le corps n’aime pas c’est la régularité dans les actions dites néfastes pour le microbiote. 

10) Soyez en paix avec vous même et les autres

rien de pire que de passer des journées et des années à ruminer sur une histoire pas digérée. Plus vous ruminez plus votre corps garde en mémoire et imprime. Si vous n’arrivez pas à évacuer, faites vous aider par un thérapeute mais ne gardez pas en vous, votre corps vous renverra le message. Apprenez à pardonner et aller de l’avant. 

Et le petit bonus, apprenez à garder un mental apaisé. Plus vous êtes stressés plus  vous produisez des radicaux libres. Vous soumettez votre microbiote a un environnement hostile. La flore intestinale est très sensible au stress qui peut déclencher des maux de ventre, diarrhée, aigreur d’estomac, mal de tête… 

J’espère que ces conseils vous aideront à agir pour votre santé et votre ventre. 

N’oubliez pas de regarder les dernières vidéos 

Partager cet article